Jardin à Pois, Rhonelle et alentours
  • Accueil
  • > Bienvenue sur le blog de Hanwide

Bienvenue sur le blog de Hanwide

  Bienvenue sur le blog de Hanwide Header-51 Présentation : Il s’agit d’un Blog Sarrasin qui illustre avec quelques photos, quelques articles de la presse locale , quelques  extraits puisés dans les moteurs de recherche,  l’histoire récente de Famars, mais aussi son passé Gallo-romain…

Prononcez Famars  (cliquez ici ). et non pas Famar.

Cliquez sur l’ onglet retour   en haut de votre écran pour revenir à cette page.

Les légendes qui se racontent en souriant ne sont pas oubliées

Origine du gentilé « Sarrasin ».(Gentilé signifie: nom des habitants d’une commune )

Diverses hypothèses sont avancées.

-La première est celle extraite du tome 1 « Famars 2000» édité par le cercle Historique et Archéologique Sarrasin. « Le culte païen était encore vivace au XII° siècle et, après St Waast et St Géry, St Druon (dit Druon de Sebourg 1118-1186) voulut faire entrer les gens de Famars dans le giron de l’église catholique (vers 1170).Il rencontra une telle résistance qu’il dit de ces récalcitrants qu’ils étaient de véritables sarrasins (pour infidèles)ce serait donc depuis cette époque que les gens de Famars se nommeraient des Sarrasins. »

-La deuxième décline de la définition émise par Bernard Coussée dans son livre « Légendes et croyances en Hainaut-Cambrésis .CEM éditions » « Pour les populations de la région tous les envahisseurs venus piller les contrées du nord étaient des Sarrasins, même si ceux-ci étaient des Normands venus des pays scandinaves. Dans les récits épiques du moyen age, le Sarrasin est synonyme de païen,  terme qui regroupe les Romains aussi bien que les autres envahisseurs. Le Sarrasin est quelqu’un qui a envahi, un jour notre région et s’y est fixé. ».Fin de citation Mais comment établir un lien entre le fait que la région ait été envahie par des barbares ou des romains et le nom de Sarrasin donné aux habitants de Famars ?.

Tentative d’explication: Les armées romaines étaient à une époque constituées principalement de Laeti d’origine germanique ou même Nerviennes . Ces troupes auxiliaires (auxilia) étaient recrutées dans les pays conquis dont certains du bassin méditerranéen et d’Afrique .Ces soldats pouvaient acquérir la citoyenneté Romaine après 25 ans de service et disposer de terres à entretenir. Il se pourrait donc, simple hypothèse, que des Sarrasins, Maures ou Barbares aient entretenu des terres à Famars et que le nom des habitants en découlerait.  

-Une troisième hypothèse , très récente (7 juin 2013) , a été émise par M.Clotuche Raphaël de l’INRAP, coordinateur des fouilles archéologiques de Famars, vous la trouverez ci dessous  et dans un article de ce blog en cliquant ici  

Ses recherches l’ont amené à découvrir qu’avant le 18ème  siècle les habitants de Famars portaient le nom de Famarsiens. Le surnom de Sarrasin viendrait du fait qu’un curé de l’époque s’était étonné que les habitants de Famars payaient leur denier du culte et leur offrande à la messe dominicale avec des pièces qui n’étaient pas à l’effigie du roi.

En fait les Famarsiens s’acquittaient de leurs obligations avec des pièces à l’effigie d’empereurs romains qu’ils trouvaient à foison lors des labours et même dans les jardins. Le curé, pas au fait de l’histoire Romaine, s’en était ouvert à son évêque en lui disant que les habitants utilisaient des pièces à l’effigie de Mahomet, qu’ils étaient donc des Sarrasins.

De là viendrait le nom (le gentilé) des habitants de Famars. A vous de choisir l’hypothèse qui vous convient le mieux !

Vous pouvez lire également « Essai d’explication d’une appellation traditionnelle à propos des Sarrasins de Famars  » par M. Michel Defossez du Cercle archéologique et historique de Valenciennes. Cliquez ici

-§§§-

En-tête de la page (Explication)

20 siècles de l’Histoire de Famars sont illustrés par les deux composantes de l’en-tête ci dessus.

-Un légionnaire romain venu conquérir la Gaule Belgique et qui s’y établira.

-Le Château Harpignies dont la construction commença au début du XX° siècle et dont la restauration se termine. Les différents articles se trouvent  dans la fenêtre « Articles à visionner » ci contre à droite—->

-§§§-

Depuis début avril 2016 Le C.H.A.S  (Cercle Historique et Archéologique Sarrasin) a posé à chaque entrée du village une plaque signalétique nous rappelant l’ origine Gallo romaine de notre cité .Fanum Martis (en latin, le temple de Mars)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA _________________________________________________________________________________________

Nota: Le légionnaire en en-tête de l’article  est un acteur de la troupe « Légion XXII Ave Bagacum » qui s’illustre par des reconstitutions de manœuvres des légions Romaines.  lien:cliquez ici      _________________________________________________________________________________________

Retrouvez l’Histoire de Famars sur le site de la Mairie : lien: Cliquez ici _________________________________________________________________________________________

la chaîne météoMétéo Famars en direct cliquez sur la vignette ci contre.

Mise à jour toutes les 15 mn

_________________________________________________________________________________________

27 Commentaires pour “Bienvenue sur le blog de Hanwide”


  1. Lagache écrit:

    Bonsoir Hanwide
    Vous évoquez une hypothèse datant du 11 avril et concernant l’épellation « sarrasins », mais je ne la trouve pas sur le site ?

    Répondre

    • hanwide écrit:

      Bonjour jean René.
      En fait le 11 avril est la date à laquelle j’ai mis à jour la page d’ accueil en ajoutant la 3ème hypothèse concernant l’origine de la désignation de Sarrasins pour les habitants de Famars.
      Georges

      Dernière publication sur Les villages du Hainaut Français : Menhirs, Dolmens, Cromlechs, en Hainaut.

      Répondre

  2. L.Jean René écrit:

    Concernant les hypothèses pour la dénomination « sarrazins », j’ai découvert dans la revue « études sur quelques monuments mégalithiques de la région Nord, par Desailly, qu’à Houdain existe le trou des sarrasins. Les romains y employaient des esclaves (sans doute une majorité de sarrasins) pour y extraire les pierres nécessaires à la construction des édifices de Bavay. Ne pourrait-on admettre qu’à une même époque, ils aient fait de même pour construire les édifices de Famars (Temple, théâtre, acquedus…) d’où beaucoup d’habitats occupés sur place par nos fameux « sarrasins » ? Qu’en pensez-vous, je trouve que ça se tient !

    Répondre

    • hanwide écrit:

      Bonjour Jean René
      Merci pour vos commentaires , j’ai rassemblé quelques infos sur le net à ce sujet. Je vais essayer de les synthétiser et de vous faire part de mon opinion.
      J’écrirai quelques lignes et joindrai un lien qui devrait répondre à vos questions.(d’ici quelques jours).
      Votre suggestion concernant les esclaves m’interpelle un peu du fait que Saint Gery aurait libéré des esclaves à Famars.(mais c’était au début du VIIème siècle)
      Un vitrail de l’église de Maing (près de Famars) le représente tuant un dragon et libérant des esclaves.
      voir photo du site hainautpedia en cliquant sur le lien ci dessous.
      http://hainautpedia.vallibre.fr/index.php?title=Fichier:Maing-St-Gery_liberant_les_prisonniers_et_tuant_le_dragon.jpg

      Dernière publication sur Les villages du Hainaut Français : Menhirs, Dolmens, Cromlechs, en Hainaut.

      Répondre

      • hanwide écrit:

        Bonjour Jean René
        C’est avec du retard que je réponds à vos commentaires au sujet des esclaves Sarrasins
        On peut distinguer 3 cas où le terme Sarrasin est utilisé.
        -1° cas : Sarrasin aurait été une déformation de Césarin. Les gens du moyen âge donnaient ce nom à certaines constructions romaines dont ils faisaient remonter l’origine à l’époque de César . Ainsi un mur romain, par exemple, est devenu un mur Césarin puis mur Sarrasin. On trouve ainsi des abreuvoirs des Sarrasins, des tours des Sarrasins, des ponts des Sarrasins, des puits des Sarrasins etc.
        -2ème cas : Le sarrasin est un calcaire dégraissant utilisé pour la fabrication des céramiques. C’est ainsi que dans la région de Bavay on trouve des trous et des souterrains de sarrasins qui ne sont en fait que des lieux d’extraction de ce calcaire.
        -3ème cas : Le nom de Sarrasin a été donné aux habitants de Famars car ceux-ci trouvaient de grandes quantités de pièces de monnaie à l’effigie d’empereurs romains qu’ils revendaient comme étant des pièces représentant Mahomet .
        Ce terme de Sarrasin apparaitrait postérieurement au XIIème siècle. Les romains employaient dans leurs constructions une main-d’œuvre locale. Ce n’est pas certain que cette main-d’œuvre soit constituée d’esclaves et encore moins de « Sarrasins ».
        Vous trouverez ci-dessous un exposé du cercle archéologique et historique de Valenciennes.
        http://histoire-valenciennes-cahv.fr/conf%C3%A9rences/2011/a_propos_des_sarrasins_de_famars.pdf

        Georges

        Dernière publication sur Les villages du Hainaut Français : Menhirs, Dolmens, Cromlechs, en Hainaut.

        Répondre

  3. arnaud écrit:

    Bonjour,

    passionné de randonnée et de la découverte de notre patrimoine, j’aimerais savoir comment obtenir un plan de la boucle Artrésienne ou s’il y a une possibilité de me l’adresser par mail.

    Merci à vous

    Cordialement

    Arnaud

    Répondre

  4. blacy écrit:

    bonsoir

    une vue aérienne de la somme un peu loin de famars

    http://www.flashearth.com/?lat=49.79733&lon=2.716416&z=18.2&r=51&src=msl

    qu’est ce que c’est gallo romain ?
    CDD

    Répondre

  5. d'andria écrit:

    Bonjour
    Valenciennois d’origine, amateur d’aeronautique, je voulais préciser que l’aerodrome de Valenciennes est à priori à l’origine le 1er aero-club français.

    Merci pour cette belle visite dans l’histoire.

    Répondre

  6. L. Jean-René écrit:

    Savez-vous si les fouilles entreprises au bord de la rue principale de Famars ont révélé des choses intéressantes ?

    Répondre

    • hanwide écrit:

      L’observateur du Valenciennois du 4 Octobre 2013 parlait de la découverte d’une centaine de sépultures dont les squelettes datent pour la plupart du IV ou V ème siècle.La zone fouillée porte sur 1200 m2 mais ce cimetière antique pourrait s’avérer plus vaste.D’autres fouilles, qui ne seraient pas préventives, devraient être menées par l’archéologue Raphaël Clotuche.
      Fin de citation

      Dernière publication sur Les villages du Hainaut Français : Menhirs, Dolmens, Cromlechs, en Hainaut.

      Répondre

  7. Jean René L écrit:

    Extrait d’un article concernant AUBECHIES : « Autres pièces remarquables : des représentations en bronze des dieux Mars et Mercure. Le premier était très présent dans la région, non en raison du caractère belliqueux de ses habitants mais bien parce que, outre la guerre, il avait également l’agriculture dans ses compétences. Et Mars sait si la région était déjà tournée vers l’agriculture à l’époque de nos lointains ancêtres. »

    Répondre

    • hanwide écrit:

      Merci pour ces commentaires et ces compléments d’information.
      J’ai eu l’occasion de visiter l’ Archéosite d’ Aubechies-Beloeil en Belgique (à moins d’une heure de Valenciennes). Les reconstitutions des habitats du néolithique, des ages de fer, du bronze, et de leurs mobiliers sont saisissantes de réalisme.
      L’habitation de l’age de fer et son confort n’ont rien à envier aux habitations de nos campagnes du début du 20eme siècle.
      Et il y a surtout la reconstitution d’une villa Gallo-Romaine qui créé un choc car on a du mal à s’imaginer qu’il ne s’agit pas d’une villa fortunée du Sud de la France mais d’une villa d’ il y a presque 2000 ans.( c’est une reconstitution bien sur).
      Mais la visite ne peut s’apprécier complétement que si elle est guidée. Les guides sont indispensables pour expliquer le mode de vie de ces époques.
      Attention les visites ne sont guidées que pour les groupes. ( il faut 5 personnes pour constituer un groupe ).

      Encore merci pour l’intérêt que vous portez à mon blog.

      Georges

      Dernière publication sur Les villages du Hainaut Français : Menhirs, Dolmens, Cromlechs, en Hainaut.

      Répondre

  8. Lola écrit:

    Trés insctructif et divertissant à la fois ! Toutes mes félicitations !
    Est-il possible de s’abonner à votre blog pour ne rater aucune de vos publications ? Merci d’avance de votre réponse.

    Répondre

    • hanwide écrit:

      Merci Lola
      En effet j’essaie avant tout d’être divertissant, mes articles contiennent surtout des Photos ,en grande majorité personnelles , et je ne cherche pas à être professoral.
      Certains de mes articles sont surtout des réponses aux questions que je me pose au sujet de l’histoire de Famars. Des erreurs s’y glissent sans doute .
      Je ne vois pas d’inconvénient à ce que vous vous abonniez à mon blog, mais il faudra attendre un peu pour découvrir les prochains articles. Ceux ci comprendront des reproductions de cartes géographiques anciennes mais je suis seulement en train d’en demander les licences de publication auprès des organismes concernés.
      Cordialement
      Georges

      Dernière publication sur Les villages du Hainaut Français : Menhirs, Dolmens, Cromlechs, en Hainaut.

      Répondre

  9. L. Jean-René écrit:

    Si je puis me permettre, et sans remettre en cause la qualité du site et son contenu, une légère erreur de date s’est glissée dans le chapitre « origine du nom des sarrasins »: En effet, il est indiqué « vers 1770″ et je pense que vous avez voulu dire 127 ? Cordialement.

    Répondre

    • hanwide écrit:

      Bonjour Jean René
      Merci pour votre perspicacité, il y a en effet des incohérences de dates dans le document que je cite.J’aurai du vérifier mes sources.
      La légende qui donne la paternité du nom de Sarrasin à propos des habitants de Famars à Druon de Sebourg (1118-1186) serait donc datée de 1170 .
      Mais quelles que soient les dates, la légende était en elle même assez originale pour être citée.
      Encore merci pour votre fidélité.
      Georges

      Dernière publication sur Les villages du Hainaut Français : Menhirs, Dolmens, Cromlechs, en Hainaut.

      Répondre

  10. Damien écrit:

    bravo pour ce site! je suis avide d’information sur Famars, son histoire et sa rhonelle. Votre blog est extra, continuez, on attend la suite avec impatience. Avec plein de questions: la rhonelle etait elle vraiment navigable ? quid des thermes ? comment l’eau etait acheminée via l’aqueduc ?

    Répondre

  11. L Jean-René écrit:

    Un grand bravo pour votre site. Habitant Aulnoy, je suis passionné d’histoire locale et j’ai parcouru maintes fois les différents sites décrits en rêvant à cette époque grandiose où Famars était une grande ville gallo-romaine. Que faire pour préserver certaines découvertes comme la cave gallo romaine? Peut-on peser sur les décisions des constructeurs ?

    Répondre

  12. anita écrit:

    bonjour Georges
    j’ai parcouru ton blog et lu quelques articles.
    Félicitations pour ton travail qui ne peut être réalisé que par un « passionné » de son village et de l’archéologie!
    bonne continuation!
    Anita

    Répondre

  13. Bernard écrit:

    Toutes mes félicitations et encouragements !! Quel blog !!! très bien documenté, structuré, utilisation aisée, exploitable par les petits et les grands, riche de conseils, de nombreux liens permettant d’approfondir le sujet, de nombreuses photos illustrent les articles. Bravo Hanwide! en parcourant le blog on ressent la passion qui t’anime mais aussi l’amour du travail bien fait ( à l’ancienne ! tout est dit!) qui te motive. Je ne peux que t’encourager à continuer, pour notre plaisir mais aussi pour Famars. A bientôt (au moins par blog interposé!)

    Répondre

    • hanwide écrit:

      Merci Bernard pour ces compliments,
      je vais essayer de rester à la hauteur de cet Eloge panégyrique dans les prochains articles .
      Les photos ou croquis resteront sans doute , mon expression favorite, des liens internet permettront d’approfondir les sujets traités.
      à Bientôt.
      Georges

      Dernière publication sur Les villages du Hainaut Français : Menhirs, Dolmens, Cromlechs, en Hainaut.

      Répondre


Répondre à L Jean-René Annuler la réponse.