Jardin à Pois, Rhonelle et alentours

-Valérie Létard chez les Sarrasins

________________________________________________________________________________

Ce vendredi 7 juin 2013  dans le cadre des journées nationales de l’archéologie  Mme Valérie Létard, Sénatrice du Nord et présidente de Valenciennes métropole est venue à Famars rencontrer les élus, les responsables d’association et les amateurs d’archéologie.

Avec beaucoup d’arguments elle a expliqué la genèse du technopole de Valenciennes et ses enjeux économiques pour la région. Elle a rappelé qu’un « technopole antique » existait déjà il y a 1700 ans à l’endroit même du site de fouilles actuel de Famars.

Mme Véronique Dupire et Mme Valérie LétardCi-dessus Mme Véronique Dupire Maire de Famars et Mme Valérie Létard lors de leurs allocutions.

-Valérie Létard chez les Sarrasins dans Archéologie dscn0629

 

Attentifs : M. Stéphane Meuric directeur du Technopole, M Philippe Baudrin maire de Maing, M.Philippe Beaussart patron du service archéologique de Valenciennes et auteur de nombreuses publications, M Raphaël Clotuche de L’ INRAP, directeur technique des fouilles de Famars.


M. Clotuche , expose ensuite l’importance des découvertes effectuées à Famars dont certaines sont uniques en France et confirme que toute une « industrie » , (elle dépassait le cadre de l’artisanat) , faisait vivre la région.

dscn0631 Archéologie dans Famars

Rappelons qu’à cette époque Famars avait donné son nom au Pagus Fanomartensis qui deviendra comté du Hainaut.(Vaste comté qui s’étendait d’Ouest en Est de Douai à Binche , et du Nord au Sud de Ath (Belgique) à Landrecies.

 Sur le Mont Houy de Famars ont été découverts des gisements de minerai de Fer, des carrières de sable et de grès, ainsi que des zones de pacage pouvant contenir plus de 5000 bovins, des fosses de lavage de peaux , et une grande quantité d’objets en os ouvragés . Les très nombreux fours de potier qui ont été retrouvés ainsi que  plus de 10 000 objets métalliques  témoignent d’une grande activité que l’on peut qualifier d’industrielle.

M. Clotuche a donné une nouvelle explication sur l’origine du nom de Sarrasins donné aux habitants de Famars :

Ses recherches l’ont amené à découvrir qu’avant le 18ème  siècle les habitants de Famars portaient le nom de Famarsiens. Le surnom de Sarrasin viendrait du fait qu’un curé de l’époque s’était étonné que les habitants de Famars payaient leur denier du culte et leur offrande à la messe dominicale avec des pièces qui n’étaient pas à l’effigie du roi.

En fait les Famarsiens s’acquittaient de leurs obligations avec des pièces à l’effigie d’empereurs romains qu’ils trouvaient à foison lors des labours et même dans les jardins.

Le curé, pas au fait de l’histoire Romaine, s’en était ouvert à son évêque en lui disant que les habitants utilisaient des pièces à l’effigie de Mahomet, qu’ils étaient donc des Sarrasins. De là viendrait le nom (le gentilé) des habitants de Famars.

Après ces allocutions tout le monde s’est retrouvé autour d’un cocktail de clôture.

dscn0639 Exposition dans fouilles

Une partie des découvertes archéologiques de Famars se trouve désormais exposée en vitrine dans le bureau d’accueil de la Mairie.

dscn0637 Fouilles dans histoire

dscn0636 Valenciennes Métropole dans Technopole

dscn0633

Fin de l’article.

.

9 juin, 2013 à 20 h 25 min


Un commentaire pour “-Valérie Létard chez les Sarrasins”


  1. Gilles écrit:

    Ces fouilles et découvertes montrent que FAMARS a été prospère et générateur d’entreprises à une époque ou Valenciennes n’existait peut-être pas encore?

    Répondre


Laisser un commentaire