Jardin à Pois, Rhonelle et alentours

-Archéologie aérienne: Chaussée Brunehaut Bavay-Cambrai

article révisé le 14/09/2012

Article révisé le 17/03/2015 (mise à jour des liens)

____________________________________________________________________________________

Archéologie aérienne

Des « crop circles » dans le Nord de la France. ?

 

-Archéologie aérienne: Chaussée Brunehaut Bavay-Cambrai dans Archéologie ce-ne-sont-pas-des-Crop-Circles

N’en déplaise aux amateurs de messages extra-terrestres il s’agit de traces de constructions proto-historiques découvertes en 1973 en bordure de Somme

Où et comment apparaissent ces traces ?

Cliquez sur le lien ci-après, un film d’environ une demie heure, (c’est peut-être long pour les internautes pressés)  à regarder en plein écran  explique comment ces traces fantomatiques  surgissent à certaines époques de l’année et disparaissent en quelques jours.

Le film a été tourné à partir d’avions de tourisme, mais depuis le survol quotidien de la planisphère par les satellites on peut trouver, avec un peu de chance, sur Google map ou Google earth ou encore sur le portail de l’Institut Géographique National (IGN) des vues similaires  prises au bon moment.

Le Film : Cliquez ici

 

Recommandation:

Avant de vous lancer dans des recherches  sur le net il est  conseillé  d’ouvrir le lien ci-dessous sur le site :archéologie-aerienne.culture.gouv

http://www.archeologie-aerienne.culture.gouv.fr/fr/

Page d’accueil  qui apparait:

 

 

Larchéologie-aérienne-dans-la-France-du-Nord Brunehaut dans Famars

N’oubliez pas de lire le Chapitre :

-La discipline et ses enjeux, paragraphe : protection du patrimoine

 

Prenez connaissance de la fiche pratique suivante.

http://www.culture.gouv.fr/culture/infos-pratiques/fiches/fiche6.htm

 

La phrase suivante met bien en garde les « amateurs zélés ».

 Nul ne peut effectuer sur un terrain lui appartenant ou appartenant à autrui des fouilles ou des sondages (…) sans en avoir au préalable obtenu l’autorisation» : voilà ce que dit la loi du 27 septembre 1941. De même, l’utilisation de détecteurs de métaux est soumise à une autorisation préfectorale (loi du 18 décembre 1989).

 

Vous êtes amateur d’archéologie

Le petit dictionnaire Larousse donne cette définition : Amateur , « qui a un goût ou un penchant pour quelque chose »  et au sens figuré : « qui manque de compétence ».

Sans être spécialiste on peut aimer découvrir les vestiges de notre passé commun. Pour cela Internet est un excellent outil.

Les vues aériennes (ou satellitaires) de google map , google Earth ou celles du Géoportail de l’IGN (Institut géographique national) vous feront passer une partie de vos soirées.

Le Géoportail de l’IGN ,avec son option « Remonter le temps » vous fera découvrir des vues aériennes prises ,pour certaines, au début de l’aviation militaire.

Comme le montre le film en début d’article, le nord de la France est fertile en vestiges archéologiques.

Pour compléter cet article, voici  en guise de démonstration de ce que l’on peut trouver dans la Région de Bavay..

Quelques précisions sur ce choix

Pour la légende : Bavay aurait été créée par Bavo , oncle de Priam rescapé de la guerre de Troie.( environ 1700 ans avant JC !)

Bavay est le point de départ de 7 voies « romaines » appelées Chaussées Brunehaut. qui se dirigent en étoile parfaite vers

Reims -Amiens- Cologne -  Gand – Tournai –Soisson- Trêves

L’origine de ces chaussées laisse perplexe les historiens, mais beaucoup soupçonnent une construction bien antérieure à la reine Brunehaut d’Austrasie , au roi Brunehilde et également aux Romains qui n’auraient fait que les entretenir..

Les monuments mégalithiques connus dans la région de Bavay sont érigés près de ces voies permettent même de supposer qu’elles seraient d’origine préhistorique.Sur la voie Cambrai-Bavay on trouve un mégalithe à Vendegies sur écaillon et les pierres Jumelles à Cambrai.

De nombreuses autres voies de traverse (diverticulum) permettaient d’atteindre à différentes époques des agglomérations importantes de la région :Famars (Fanum Martis), Bermerain ( Hermoniacum)…..

A partir de ces éléments, avec de la patience, il suffit de suivre  sur son PC, bien assis dans son fauteuil, le tracé de ces chaussées « Brunehaut » et leurs bas-cotés, Des voies aussi importantes  permettant la circulation des biens et des personnes devaient être bordées de place en place de villas, de fermes, temples ….etc.

Les quelques clichés qui suivent proviennent du Géo portail de l’IGN .en suivant la chaussée Brunehaut Bavay-Cambrai qui passe à quelques Kms

 

Premier cliché IGN du 31/12/1956

La voie qui coupe le cliché en diagonale est la chaussée Brunehaut Bavay-Cambrai.

Difficile d’y trouver quelque chose dans ce premier agrandissement.

 

Bermerain-Cliché-IGN-du-31-12-1956 dans histoire

Effectuons un nouveau Zoom , et des traces similaires à celles découvertes dans le film apparaissent.

Bermerain Cliché IGN du 31-12-1956 recadré cerclé

Mais sont-ce les vestiges  des différents corps de bâtiment d’une villa Gallo-Romaine ?.

Seuls des Archéologues pourraient répondre. Des sondages ont sans doute déjà été réalisés.

Autre cliché

Ce cliché du 31/12/1999   semble révéler des vestiges coupés en partie supérieure de la photo par la voie ferrée Le Quesnoy –Valenciennes.(une enceinte parallélépipédique sécante avec une trace circulaire ),. à noter que l’existence de l’aqueduc reliant Bermerain aux thermes de Famars a été découverte en 1870 lors de la construction de celle ci.

 

 

Ruesnes-mission-du-31_12_99-le-long-de-la-voie-ferrée

Zoomons cette zone:

Ruesnes-mission-du-31_12_99-gros-plan-le-long-de-la-voie-ferrée

Mais le doute s’installe si on  recherche des clichés plus anciens dans « la machine à remonter le temps » du Géo portail IGN..

Ci-dessous  un cliché IGN du 31/12/1948  de la même zone:

 

Ruesnes-cliché-du-31_12_48-recadré

On y découvre semble t’il une pommeraie, pas de trace de ce qui apparaitra  plus tard en 1999.

Ce que l’on avait découvert sur la photo de 1999 ne serait donc que les traces laissées par l’arrachage des arbres ? ou le remblai d’un système d’irrigation ? ou un réel vestige Gallo-Romain ?.Seuls les spécialistes peuvent répondre.

Ne vous faites pas trop d’illusions sur vos découvertes, elles sont sans doute déjà répertoriées (700 000 sites déjà recensées)

N’avez-vous pas pris pour des vestiges gallo-romains la délimitation à la chaux d’un ancien terrain de foot ? ou encore le remblai d’une canalisation de gaz naturel ?

-Pour finir : le site « archéologie aérienne culture. gouv » vous propose un petit jeu.

Cliquez sur le lien ci-dessous :

http://www.archeologie-aerienne.culture.gouv.fr/jeu/jeu.html

 

-Autre article de ce Blog qui suggère une origine non romaine au tracé des chaussées Brunehaut:

Cliquez sur le lien ci dessous:e

http://hanwide.unblog.fr/?p=606

 

 

 

 

 

 

Fin de l’article.

 

14 septembre, 2012 à 23 h 45 min


2 Commentaires pour “-Archéologie aérienne: Chaussée Brunehaut Bavay-Cambrai”


  1. V. frederic écrit:

    tres tres bien l’article bravo ;-)

    Répondre


Laisser un commentaire