Jardin à Pois, Rhonelle et alentours

-Famars:Les légendes.

___________________________________________________________________________

Note préliminaire : Les légendes qui suivent sont extraites des « Annales Hannoniae de Jacobi de Guisa »   ( Jacques de Guise.) et ont été traduites du latin par le marquis Agricol Joseph François Fortia d’ Urban. Ces récits supposés hérités de la tradition orale sont considérés comme étant de pures divagations par les historiens.

Néanmoins rien ne nous interdit de rêver et les quelques images et extraits du net qui suivent vous interpelleront peut-être.

Des liens en fin d’articles vous permettront de retrouver les textes du marquis  ainsi que des études de M.Benezech sur ceux-ci. (Ils sont scannés par Google Books),

Plongeons dans la légende des celtes que Jules César appelait Gaulois.

Mais d’abord souvenez-vous qu’à cette époque :

-Famars se dénomme Fanum Martis,

-Bavay s’appelle Belgis.

-une voie de communication reliant Bavay à Thérouanne  passe par Famars.

-l’autorité, le savoir sont détenus par les druides.

-les gaulois de la région sont avant tout des Nerviens, assez belliqueux, qui se sont sédentarisés.

Photo ci-dessous : La cavée actuelle avec en arrière plan le « domaine de la Rhonelle «  et le lotissement du « jardin à pois » sur les premières hauteurs du Mont Houy.

-Famars:Les légendes. dans Famars Famars-La-Cavée3

Ci-dessous une reproduction d’une illustration de la brochure « Histoire de France Juniors » éditée par Hachette qui illustre une scène qui pourrait se dérouler en bas de la cavée sur les rives de la Rhonelle près du pont de la Tranquillité. C’est un résumé des activités de l’époque: La métallurgie, la culture, la poterie.

Gaulois-Celtes Bavay dans histoire

Maintenant le décor est planté, venons en aux légendes.

 Fortia-d-Urban1 Fanum Martis dans Légendes

Extraits de l’étude IV de M.G.Benezech à partir de la page 41

(Fortia d’Urban)-> César ayant soumis les Rhémois et quelques autres peuples s’approcha de Belgis pour en faire le siège ; cette ville avait depuis longtemps fait alliance avec ceux de Famars, et une voie souterraine communiquait de Famars à Bavai.

(G.Benezech)->On lit,dans l’histoire de Valenciennes par d’Oultreman (1639), ce qui suit : « C’est encor creance vulgaire en ceste ville que d’icy à Bauay il y a une voie souterraine : de laquelle ces deux villes se seruoient pour auoir communications secrette par ensemble ; et que cette voye commençoit sous l’atteillier de la ville qui est tout contre la vieille porte de Bauay ».

En 1838, les journaux rendirent compte de la découverte d’une voie souterraine venant de Famars, et que l’on présumait devoir se diriger sur Bavai ; L’auteur de cet article ajoutait que cette voie était de la plus solide construction romaine. M. le Marquis de Fortia, dans sa 28° observation des tables chronologiques des Annales du Hainaut, soutint que ce souterrain est celui dont parle De Guyse, et qu’il est par conséquent antérieur à la domination romaine.

(Fortia d’Urban)-> Les Belges se rangèrent en bataille au devant de César sur une montagne voisine , (Mortagne)….le combat fut sanglant et dura 3 jours . Usarius le roi des belges y trouva la mort .César reconnut l’affreux carnage qui avait été commis de part et d’autre…

Après avoir pleuré leurs morts les romains s’approchèrent de Belgis pour en faire le siége…..

Pendant la nuit les Belges firent une sortie et tuèrent beaucoup d’assiégeants…..César attendit trois légions qui venaient d’Italie….

Tandis que les Romains occupaient Roisin, le Quesnoy et Monchaux, César ordonna d’attaquer Famars.

 

Fanum-Martis-occupation-Romaine Hainaut

Ceux de Famars firent une sortie et repoussèrent les Romains jusqu’au dessus du ruisseau de Sebourg.

César ayant envoyé du renfort aux assiégeants, ils s’établirent à Monchaux sur Ecaillon ; les Romains ne parvinrent pas cependant à s’emparer du Château de Famars……..César s’empara de Belgis qu’il détruisit entièrement.

 

Assaut-Romain Jacques de Guyse

 Les Nerviens se sauvèrent par le souterrain à l’approche des Romains. Ces derniers n’y trouvèrent personne et ils virent l’entrée de cette voie secrète que César fit boucher par une forte muraille.

Ceux de Famars ayant fait leur soumission, les romains entrèrent dans cette forteresse et découvrir l’autre entrée du souterrain.

César pardonna à la garnison,

César légion romaine

mais fit décapiter leur duc Hanwide sur le Théâtre de la Ville.

Ce lieu est encore appelé par les habitans Le mont Hanwide. C’est le Mont Jouy.

NB:Les archéologues de l’INRAP localisent le théâtre sous les fondations des 3 dernières maisons de la rue des aubépines.

 

Vous retrouverez ces passages, avec l’orthographe de l’époque en cliquant sur le lien suivant :

http://books.google.fr/books?hl=fr&id=82ZbAAAAQAAJ&q=famars%23v=snippet&q=famars&f=false#v=onepage&q=famars&f=false

Les extraits de pages ou figure le mot Famars apparaissent, Cliquez sur les extraits pour faire apparaitre le paragraphe complet.

 

Pour lire l’ensemble du livre depuis le début il vous suffira d’effacer famars de la petite fenêtre de recherche, à gauche de la page et de cliquer sur OK.

 

 Autre légende :Remplacez le mot Famars par « Bavo » et vous découvrirez que « Bavo », cousin de Priam avait fondé la ville de Bavay après la destruction de Troie….Mais il s’agit d’une légende bien sûr…

Ci dessous une enluminure de Jacques de Guyse. Elle  a pour titre: « Le Roi Bavo prenant congé du Roi de Troie Priam ».

Priam et Bavo

 

Source: Patrimoine numérique : Bibliothèque de Valenciennes.

http://patrimoine-numerique.ville-valenciennes.fr/ark:/29755/B_596066101_MS_0771/F_015/v0001.simple.selectedTab=thumbnail.hidesidebar

Autrefois  l’existence de la ville de Troie passait pour une légende avant que Schliemann n’en découvre les ruines

http://fr.wikipedia.org/wiki/Heinrich_Schliemann

 

Documentation :

-Des photos proviennent d’associations qui se produisent un peu partout en France et qui se spécialisent dans les rétrospectives Historiques.(Les voyageurs du temps, Légion VIII Augusta…etc).

Vous retrouverez de belles photos de reconstitutions historiques  sur « Paxaugusta.net »

http://www.paxaugusta.net/zPhotos/20100605journ%E9esgallorromaines.htm.

 

http://www.paxaugusta.net/zPhotos/20090424Esse.htm

Puissions-nous, un jour, assister à de telles reconstitutions. Le passé de Famars, dont les fouilles archéologiques actuellement en cours révèlent chaque année des surprises, pourrait offrir matière à mettre sur pied un spectacle (digne d’un Péplum.)

-La Photo d’un souterrain découvert à Cantin et que la légende laissait supposer qu’il conduisait à Douai se trouve sur le site ci dessous:

.http://www.sensee-ostrevant.com/bouquin/cantin.html 

-La photo de César est extraite du téléfilm « Rome ». En arrière plan, un temple ressemblant un peu au temple de Mars, représenté sur une peinture murale découverte à Famars. Les vestiges de ce temple n’ont pas encore été retrouvés.

-Ci-joint le lien permettant de consulter, sur Google Books, l’histoire du Hainaut  par Jacques de Guise. Les pages ou figure le mot « Famars » ont été sélectionnées en écrivant « Famars » dans la fenêtre de recherche à gauche de la page ouverte.

 Il suffit d’effacer Famars et de cliquer sur OK pour afficher le texte intégral (une page sur deux est en latin, la page suivante est traduite par le Marquis de Fortia d’Urban.)

http://books.google.fr/books?id=QDcTAAAAQAAJ&pg=PA436&dq=agricol+fortia+d’urban+fanum+martis&hl=fr&sa=X&ei=S8eRT-25JOSq0QWmw6zUAQ&ved=0CDIQ6AEwAA%23v=onepage&q=famars&f=false#v=onepage&q&f=false

 

On y trouve de nombreuses allusions et descriptions du souterrain reliant Bavay à Famars, du temple de Mars, de la statue en Or du dieu Mars, aucune trace de ces éléments n’a été retrouvée ,cela est « normal » puisque ce sont des légendes. Nous l’écrivions en préambule.

Histoire-du-hainaut-Jacques-de-Guyse

 

Pour en savoir plus sur Jacques de Guyse : cliquez sur le lien ci-dessous :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_de_Guyse

 

Fin de l’article:

Pardon pour les erreurs historiques et les anachronismes, le but de ce blog est de distraire ses lecteurs.

 

 Addenda  (du 28 Mai 2012)

Quittons les légendes: Mais restons sur le sujet de la « pax romana ».

 Ce Week-end de la Pentecote 2012, un village du Cambrésis : Naves , situé sur la voie romaine Bavay-Cambrai (dite chaussée Brunehaut) a reçu la légion XXII Ave Bagacum qui présente partout en France les techniques de combat des légionnaires romains. 

Retrouvez l’article de « La voix du Nord » en cliquant sur le lien suivant.

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Cambrai/actualite/Cambrai/2012/05/24/article_naves-et-cagnoncles-s-appretent-a-recevo.shtml

Ci dessous quelques photos prises à cette occasion.

Naves-Légion-XXII-Ave-Bagacum-1

 

Naves-Légion-XXII-Ave-Bagacum-2

 

Naves-Légion-XXII-Ave-Bagacum-31

 

Naves-Légion-XXII-Ave-Bagacum-41

 

Naves-Légion-XXII-Ave-Bagacum-101

 

Naves-Légion-XXII-Ave-Bagacum-7

 

Naves-Légion-XXII-Ave-Bagacum-8

 

Naves-Légion-XXII-Ave-Bagacum-9

Naves-Légion-XXII-Ave-Bagaum-6

 

Naves-Légion-XXII-Ave-Bagacum-11

 

à suivre …peut être un jour à Famars ?

7 mai, 2012 à 23 h 13 min


2 Commentaires pour “-Famars:Les légendes.”


  1. hugo écrit:

    bonjour,
    article très intéressant. habitant de famars depuis qq générations, la légende du  » veau d’or » est très imprégnée pour les anciens.
    ayant eu de la famille dans le chateau de famars et ayant jouer dedans petit, j’ai toujours entendu parlé d’une entree de souterain bouchée pour eviter les accidents. mon grand pere avait même, soit disant, trouvé le debut d’une voute dans son jardin situé juste en face de la place.
    mais comme vous le dites dans le titre …. ce ne sont que des légendes !!!

    Répondre

    • hanwide écrit:

      Bonjour Hugo
      Je vous remercie d’avoir visité mon blog et d’y avoir laissé un commentaire.
      J’habite Famars depuis une trentaine d’ année, et régulièrement les gens du village (les Sarrasins) me parlent du veau d’or, chacun est convaincu de savoir où il se trouve enterré.Mais ce n’est jamais le même endroit! Cette légende ,si c’en est une, est commune à beaucoup de villages.Notre région a toujours été le lieu de passage de nombreuses invasions, nos ancêtres ont sans doute caché leurs biens les plus précieux sous terre.La tradition orale, le bouche à oreille ont souvent enjolivé les choses.
      Quand au souterrain dont vous parlez , et dont parlait déjà Jacques de Guise au XIV siècle ainsi que les sociétés archéologiques du XIX siècle il devait à mon avis s’agir de l’ aqueduc souterrain qui amenait l’eau aux thermes situés à proximité de l’actuel Château. Les archéologues allemands pendant la guerre 14/18 en ont pris des photos.
      Merci encore pour votre intervention
      Georges

      Dernière publication sur Les villages du Hainaut Français : -6- Estourmel

      Répondre


Laisser un commentaire